JAPAN I : TOKYO & SHIBA PARK HOTEL 151


Akihabara


Tokyo.  Il est enfin temps que je vous raconte mon voyage au pays du soleil levant ! Le premier et certainement pas le dernier.

Après 10 heures de vol avec la super compagnie aérienne Ana, me voilà arrivée à Tokyo. Je m'émerveille de tout : la politesse des japonais, leur comportement dans le métro (tout le monde a le nez scotché sur son smartphone, personne ne fait de bruit), les écrans où l'on voit défiler des publicités japonaises plus folles les unes que les autres... Je sais tout de suite que je ne vais pas m'ennuyer ici !

Direction l'hôtel, le Shiba Park Hotel 151, pour aller poser les valises avant d'aller découvrir la ville de nuit.
Le Shiba Park Hotel 151 est la nouvelle annexe du Shiba Park Hotel, implanté à Tokyo depuis de nombreuses années. Il est situé tout près de la Tokyo Tower, et non loin des points d'intérêt de la ville en transports en commun.
La particularité de cet hôtel est qu'il offre des ateliers de découverte à la culture japonaise : calligraphie, cérémonie traditionnelle du thé, ou encore origami. J'ai eu la chance d'essayer les deux premières activités, je vous en parlerai un peu plus bas.

Mention spéciale pour le personnel de l'hôtel qui a vraiment été adorable avec nous tout le long du séjour !






Je découvre ma chambre qui est spacieuse et confortable. Bonheur : il ont pris le soin de mettre des prises USB au-dessus des tables de nuit ! Il n'en faut pas plus pour me réjouir.
Il s'agissait d'une comfort twin room, car je faisais ce voyage avec mon père.
Une fois les affaires déposées, il est déjà tard, nous avons juste le temps de faire un petit tour dans le quartier et de manger un bout, et puis au lit ! Le voyage m'avait exténuée et je voulais être en forme pour découvrir la ville le lendemain.






Après un délicieux petit déjeuner à l'hôtel, direction le quartier de Shibuya.
On tombe par surprise sur un festival /concours de danse japonais. De nombreux groupes concourent les uns après les autres en proposant leur chorégraphie devant un jury et la foule de spectateurs, habillés en tenue traditionnelle. C'est un autre monde ! Les japonais ont une énergie, un enthousiasme et une folie que l'on ne retrouve pas chez nous. C'est assez fascinant et très amusant au début, même si on s'y habitue assez vite. 





De nombreux groupes répètent leur chorégraphie dans le parc Yoyogi, nous décidons donc d'aller y faire un tour et d'aller au temple Meji Jingu qui s'y trouve.
C'est le premier temple japonais que je vois, peut-être pas le meilleur exemple car il y avait beaucoup de touristes et ce n'était sûrement pas le plus impressionnant, mais c'est très apaisant. La coutume veut que l'on se rince les mains et le visage pour se purifier avant d'accéder au temple. C'est assez incroyable de tomber si facilement sur un temple au milieu des gratte-ciels de la ville.






Ensuite direction une rue particulièrement animée : Harajuku Takeshita. Cette rue étroite et piétonne est bondée de monde et très touristique, on y trouve des petits magasins de vêtements, et de la nourriture en tout genre. Coup de coeur pour les barbe à papa arc-en-ciel <3




A photo posted by Coralie Lauren (@coralielauren) on

A photo posted by Coralie Lauren (@coralielauren) on




Impossible d'aller à Shibuya et de ne pas voir le carrefour Hachiko, ou encore "Shibuya crossing". C'est assez impressionnant en effet de voir la foule traverser 4 passages piétons en même temps lorsque les voitures sont au feu rouge. Et c'est encore plus cool de se poser au Starbucks avec un bon matcha glacé pour regarder ça encore et encore.

Oui car vous l'avez peut-être compris sur Instagram : j'ai développé une vraie addiction au matcha ! La première fois que j'ai découvert cette poudre verte c'était à Starbucks à Genève (on n'a pas la chance d'avoir ça chez nous pour l'instant, tristesse), puis à Café Kitsuné à Paris. Mais au Japon, on trouve un peu tout et n'importe quoi au matcha, des boissons, des gâteaux, mêmes les Kit Kat... J'en raffole !
Mais qu'est-ce que le matcha ? C'est en fait la poudre de thé vert, qui est d'ailleurs utilisée pour la cérémonie traditionnelle du thé. Mais elle est beaucoup plus concentrée que le thé vert que l'on peut boire chez nous.



A photo posted by Coralie Lauren (@coralielauren) on



Après quelques heures à flâner, nous sommes de retour à l'hôtel pour l'atelier de calligraphie ! J'ai hâte de me faire initier à cette technique d'écriture traditionnelle.
C'est assez simple à vrai dire, mais il faut prendre le coup de main : tremper le pinceau dans l'encre, lever le bras pour que le coude fasse un angle de 90 degrés, et appuyer de façon plus ou moins ferme en fonction du trait que l'on veut dessiner.
Après quelques essais foireux, j'arrive à peu près à écrire mon prénom comme il faut.
Nous avons même pu garder en souvenir nos essais ainsi que la version finale sur un beau papier cartonné, ça fait un joli souvenir à ramener chez soi.





Le soir : direction le quartier de Akihabara. Un de mes quartiers préférés, et qu'on n'appelle pas "Electric Town" pour rien. Le paradis des geeks et des amateurs d'électronique. C'est animé, éclairé et coloré. Et dans les rues, des jeunes filles déguisées qui distribuent des tractes. Ce sont en fait des publicités pour les maid cafés : cafés où les hommes vont pour boire un verre et discuter avec ces jeunes femmes, les draguer, mais jamais plus (on est au japon voyons !). Chaque maid café a un thème différent. Nous avons donc voulu tenter l'expérience, et nous voilà arrivés dans un maid café au thème aquatique (quel dommage de ne pas pouvoir faire de photos). En effet, que des hommes ou presque, mais qui n'interagissent pas forcément avec les jeunes filles habillées en soubrette. La politesse japonaise ! La chose la plus osée que j'ai vu est un homme qui demandait à une serveuse de manger devant lui (c'est presque porno attention).

Le lendemain, après un autre délicieux petit-déjeuner, nous sommes conviés à la cérémonie traditionnelle du thé proposée par le Shiba Park Hotel 151. Un vrai bonheur de pouvoir découvrir les coutumes japonaises dans son hôtel, sans avoir à traverser la ville.
Le coutume veut que l'hôte prépare le thé pour son invité, à qui il fait honneur. Le thé est préparé dans un bol spécial, qu'il faut tourner de façon à ce que la pointe dessinée fasse face à la personne à qui on l'offre. On verse la poudre de matcha dans le bol à l'aide d'une mini spatule en bambou, puis l'eau chaude, et l'on fouette avec une sorte de mini fouet en bambou aussi. Le thé est toujours servi avec des petits bonbons très sucrés, pour pallier au côté acide du matcha.
Si on vous propose des gâteaux ou biscuits, la coutume veut que l'on refuse trois fois avant de se servir.
Encore une preuve de l'incroyable politesse et respect dont les japonais font preuve.








Je vous laisse avec ces quelques photos et une petite vidéo, la suite de mes aventures japonaises au prochain épisode ! Bisous bisous


Harajuku Takeshita
Yoyogi

Yoyogi park

Meji Jingu


Coralie

No comments:

© 2015 Coralie Lauren. Powered by Blogger.

Instagram